Est-ce possible de faire encore 7% de rendement?

surfer

OUI. Il est encore possible de faire une moyenne annuelle de 7% par année avec ses placements. Mais ça demande de la retenue. C’est quand vous changez constamment de stratégies que vous vous pénalisez. Des dizaines de fonds communs de marque connue et inconnue le réalisent. Vous ne le savez pas, parce que ça ne fait pas les manchettes ou d’ordinaire, ça n’intéresse pas beaucoup la foule.

Voici 5 fonds de revenu et croissance, donc diversifiés qui affichent TOUS une moyenne annuelle de plus de 7% NET de frais depuis plus de 15 ans!

CI Signature Revenu élevé
TD Croissance du Dividende
Standard Life Croissance du Dividende
Renaissance Millénium revenue élevée
Dynamique Dividende

Voici 5 fonds d’actions canadiennes qui dépassent les 7% NET de moyenne annualisée depuis plus de 15 ans.

IA Clarington Actions canadiennes conservatrices
Mawer Actions canadiennes
BIssett Actions canadiennes
Fidelity Frontière Nord
Mackenzie Saxon fonds d’actions

Pour ce qui est des fonds internationaux, le bon vieux fonds TRIMARK affiche un rendement annualisé moyen de 11% depuis 1981. Je pourrais étendre ma liste encore davantage, mais ça deviendrait lassant. Vous savez maintenant qu’il se trouve de nombreux gestionnaires qui « surfent » littéralement sur les marchés déprimés.

C’est Charles qui m’a inspiré l’écriture de ce billet. Dans un texte intitulé « Financer les études universitaires sans débourser un seul dollar », j’illustrais mon exemple avec un investissement qui rapportait 7% par année pendant 18 ans. Charles, trouvait que j’étais pas mal trop optimiste:  » 7% annualisée je nous souhaite bonne chance« . Écrivait-il. Alors pour tous ceux qui ont accroché au même endroit, voyez que la chose est faisable! Et pour les plus incrédules, voici le fond le plus payant parmi les plus ennuyants sur le marché: Le fonds d’obligations TD. Rien, nothing, nada, ZÉRO à la bourse. Depuis son lancement en 1988, il fait en moyenne 7,71% par année. Même ses 12 derniers mois sont formidables: 7,75%. 10 000$ investi en 1988, vaut plus de 60 000$ aujourd’hui. Pas mal intéressant n’est-ce pas? Mais plate à mourir, car il suffit de déposer son argent dans ce fonds et regarder grimper son REER, CELI ou REEE tranquillement, mais sûrement. Point!

Pourquoi aujourd’hui faire 7% cela semble si extraordinaire?

Mais parce que la plupart des investisseurs ont les yeux rivés sur le plancher. Tenons-nous debout, et nous verrons les motifs de la mosaïque! Ce n’est pas parce que le taux directeur des banques centrales est au point de congélation qu’il l’a toujours été et le restera! Le même constat s’applique aux actions et aux obligations. Ce n’est pas parce que les NOUVELLES obligations ne payent pas beaucoup et les anciennes, en circulation ou les obligations de sociétés sont au neutre! Pas du tout! L’extrapolation est le pire crime de Lèse-Majesté de l’investisseur. On ne peut pas projeter dans le futur ni les périodes extraordinaires ni les très pénibles.

Celui qui a des attentes de 20 ou 30% sera facilement déçu. Celui qui ne souhaite que réaliser des coups de circuit mensuels le sera davantage.

Enfin, un facteur non négligeable; le pessimisme des parquets boursiers se lit dans les yeux de celui qui ne fixe que les indices comme le TSX, le Dow Jones, le S&P 500, le CAC40 et j’en passe. Parmi les 50 000 titres négociés publiquement, des milliers sont positifs, offrent des dividendes formidables et un risque moindre. Évidemment pour les dénicher, ça prend une méthode, un processus, de l’expérience et de l’intuition. C’est ce que les fonds indiciels FNB ne procureront jamais.

Dans les marchés haussiers, tout le monde fait de l’argent et n’importe qui est tenté d’échanger son fonds commun «pépère» qui fait SEULEMENT 7% de moyenne pour la séduisante ETF aurifère ou immobilière ou quelques secteurs à la mode. Mais quand le marché perd le nord, comme en ce moment… on en oublie ce qui fonctionnait bien et qui fonctionne encore. Les vieux fonds pépères gardent le cap et sélectionnent avec minutie les titres de qualité abandonnés par les suiveux, maintenant devenus peureux.

Si vous avez besoin d’assistance ou vous cherchez à avoir des détails supplémentaires, faites-moi signe ;-).

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Photo de profil de Fabien Major

Par Fabien Major

Rédacteur en chef

Vous devez vous ou bien vous pour commenter.

Voir les commentaires